Dossier : Parkinson, mieux comprendre la maladie

A-t-il besoin d’une canne ?

Dame âgée tenant une canne

Votre proche éprouve des difficultés à se déplacer et vous pensez qu'une canne pourrait lui être utile ? Pour en avoir confirmation, lisez ces quelques lignes…

Votre proche éprouve des difficultés à se déplacer et vous pensez qu'une canne pourrait lui être utile ? Pour en avoir confirmation, lisez ces quelques lignes…

La canne est le symbole du grand âge. Aussi votre proche est-il sans doute réticent à l'idée d'y avoir recours. Toutefois, si la situation s'y prête, une aide à la marche peut lui être très utile. Comment savoir si c'est le bon moment pour la lui proposer sans risquer de le froisser ?

N’attendez pas la chute

Le plus souvent, les personnes âgées choisissent de se déplacer avec une canne suite à une chute. Traumatisées, elles éprouvent le besoin de se rassurer. Plutôt que d'attendre l'accident, anticipez : l'aide à la marche a pour but d'éviter les chutes et non de tranquilliser après une chute.

Soyez attentif à ses difficultés

Certains signes indiquent qu'il est probablement temps que votre proche s'appuie sur une canne.

Par exemple :

Demandez conseil

N'hésitez pas à demander conseil au médecin traitant de votre proche ou à son kiné, voire à un ergothérapeute. Ce dernier, spécialiste de la rééducation et de l'adaptation, saura si le recours à une canne peut avoir son rôle à jouer dans le maintien de l'autonomie de votre parent. Sachez aussi qu'une canne mal adaptée ou mal utilisée est parfois plus dangereuse qu'une absence de canne. Se faire conseiller est donc important.

En savoir plus: 

Source