Dossier : Hiver, traverser cette saison sans encombre

Neige, verglas : attention aux chutes !

Neige : deux personnes marchant dans la neige

Ça glisse dehors et votre proche n'ose pas sortir ? Quelques précautions pour éviter les chutes.

Ça glisse dehors et votre proche n'ose pas sortir ? Il y sera pourtant contraint s'il doit se rendre chez son médecin ou pour aller faire des courses. Quelques précautions pour éviter les chutes.

En cas de neige ou de verglas, le risque de chutes est grand et, votre proche étant fragile, elles peuvent avoir des conséquences lourdes. Ne le laissez sortir que si c'est indispensable, surtout s'il a du mal à marcher. Évitez qu'il s'aventure seul dehors et prenez toutes les précautions pour éviter les chutes.

Avoir de bons appuis pour garder l'équilibre

Pour ne pas glisser en cas de neige ou de verglas, du matériel adapté est indispensable, même s'il ne faut faire que quelques mètres dehors :

  • des chaussures adéquates : vous en trouverez en boutiques de sport ou spécialisées. Elles sont montantes pour tenir la cheville, imperméables et leurs semelles sont larges, crantées et en caoutchouc antidérapant.
  • ou des semelles anti-glisses : en métal ou caoutchouc cranté, elles se positionnent par dessus la chaussure. Vous les trouverez sur Internet (autour de 10 euros, voir liens utiles) ou chez le cordonnier. Vous pouvez les remplacer par des chaussettes en laine à grosses mailles : n'ayez pas peur du ridicule, c'est très efficace !
  • des embouts spéciaux à fixer sur sa canne ou son déambulateur : ils sont striés et en caoutchouc (à partir d'1,75 euros) ou très larges et munis de crampons (autour de 60 euros). Vous les trouverez en boutique de matériel médical ou sur Internet (voir liens utiles)

Si votre proche est en fauteuil roulant, il sera préférable de ne pas sortir par temps de neige ou de verglas : sa sécurité est en jeu car vous ne pourrez peut-être pas retenir son fauteuil s'il glisse, en particulier en terrain pentu. Si vous devez sortir, ne vous aventurez que sur les sols parfaitement dégelés et évitez les rampes dont le revêtement est lisse. Certaines boutiques de vélos vendent des roues tout terrain mais elles ne sont pas adaptables sur tous les types de fauteuils. Demandez alors au vendeur de matériel médical de votre proche s'il existe plusieurs types de roues pour son fauteuil et choisissez celles qui sont les plus larges et les plus crantées.

Savoir comment et où marcher

Sans être habitué à la neige et au verglas, il est difficile de savoir quelles sont les meilleures astuces pour ne pas glisser :

  • le trottoir a été salé ou sablé : marchez-y s'il est complètement dégagé et sec. S'il reste de l'humidité ou de la boue (très glissante), préférez marcher dans la neige fraîche, non piétinée.
  • si votre proche se tient à votre bras : détendez-vous et ayez une démarche souple et assurée. Être crispé, c'est la chute assurée qui entraînera votre proche à terre !

Avoir les bons réflexes après une chute

Votre proche est tombé : ne paniquez pas mais restez prudent, même s'il ne semble pas s'être fait mal :

  • dans un premier temps : assurez-vous qu'il ne souffre nulle part avant de le relever et rassurez-le.
  • s'il a peu de chose en apparence, faites-vous aider par un passant : relevez votre proche doucement en le tenant sous les aisselles, chacun d'un côté pour plus de stabilité. Attention à votre dos : ne vous penchez pas mais pliez plutôt les genoux et gardez le dos bien droit. Rendez-vous ensuite immédiatement en pharmacie ou chez un médecin pour vous assurer que votre proche va bien.
  • s'il ne peut se relever : n'insistez pas et appelez les urgences (15). Couvrez-le bien en attendant les secours. Pour cela, pensez quand vous sortez à emporter une étole ou une couverture de survie, au cas où.
En savoir plus: 

Lien utiles

Sources

  • Aînés : les chutes… victime ou témoin, sachez comment réagir, Agence de la Santé Publique du Canada, 2008