Dossier : Préparer les Vacances

Partir en vacances avec son parent

Vacnaces : homme poussant le siège d'une femme

Vous envisagez d'emmener votre parent avec vous en vacances. Voici quelques conseils pour vous faciliter la vie.

Vous envisagez d'emmener votre parent avec vous en vacances. Voici quelques conseils pour vous faciliter la vie.

Le choix de l'habitat

  • Il vous faudra anticiper certaines choses, par exemple si votre parent :
  • a du mal à monter les marches, vérifier si le logement a une rampe ou un plan incliné
  • a besoin d'une canne, d'un déambulateur, d'un fauteuil roulant pour se déplacer : faites attention à la largeur des portes et des couloirs.
  • a du mal à se relever ou se redresser : y a-t-il des barres d'appui dans les toilettes, la salle de bains ? Disposez-vous d'un fauteuil avec bras ?
  • est incontinent : il faut qu’il y ai la possibilité de laver et sécher facilement le linge, un espace de toilette facilement accessible afin de maintenir une hygiène de votre parent irréprochable et éviter plaies, escarres, odeurs…
  • aime se reposer dans la journée : y a-t-il un endroit calme autre que sa chambre ?
  • Pensez également aux seuils avec rebord qui risquent de faire trébucher la personne âgée. Demandez si vous pouvez recouvrir le rebord d'un scotch de couleur le temps de votre séjour.

Bon à savoir : Pour vous aider dans votre choix, notamment en termes d’accessibilité, fiez-vous au Label Tourisme et Handicap. Décerné par l’association du même nom, il indique les lieux d’hébergements et culturels facilitant l’accès et l’accueil des personnes handicapées. http://www.tourisme-handicaps.org/ 

L'accessibilité, un point fort

Pensez aussi aux facilités d'accès des différents sites qui vous attirent : il faut peut-être utiliser des escaliers pour accéder à la plage, les sentiers de randonnée ne sont pas praticables avec une canne... Renseignez-vous sur les critères d'accessibilité du lieu qui vous accueille. Sachez que de plus en plus de lieux, hébergements et sites touristiques s’équipent pour améliorer l’accessibilité.

Vous pouvez vous informer auprès des offices de tourisme, des MDPH du département, ou en tapant sur Internet « vacances handicap » comme sur le site http://www.guide-accessible.com/

Par ailleurs, vous pouvez aussi consulter un éditeur spécialisé qui édite des Guides touristiques spécifiquement destinés aux personnes à mobilité réduite.

Les moyens de transport

Voiture individuelle, car, train, avion ou bateau ont chacun leurs propres avantages et inconvénients. A vous de voir ce qui vous convient le mieux et ce qui est le plus adapté pour votre parent.

Pour plus d’information, consultez notre article Malade ou handicapé, peut-il partir en voyage ?

Le choix du mode de vie et des activités

Gîte avec ou sans table d'hôte, accueil à la ferme, hôtel ou pension, club de vacances et villages vacances, voyage organisé… le choix est vaste et dépend aussi des moyens financiers dont vous disposez mais aussi de votre état de fatigue ou de votre souhait de liberté. Dans tous les cas, il vous faut concilier vos désirs et ceux de votre proche.

Avant de partir, informez-vous des possibilités d'activités que vous propose le site choisi : y en a-t-il pour vous ? Y’en a-t-il des adaptées au handicap de votre parent ?

Certains stations touristiques proposent des animations ciblées selon l'âge des participants, leurs intérêts, des thèmes. Certains lieux de vacances mettent également en location des fauteuils qui permettent de se déplacer dans le sable ou dans l'eau

Des aides pour les vacances

De plus en plus d'organismes soutiennent les projets de vacances des aidants : caisses de retraite, mutuelles, associations (notamment France Alzheimer), l'ANCV (agence nationale des chèques vacances) et son catalogue « Seniors en vacances »[1], ainsi que le Secours catholique, le Secours populaire, la Fondation Médéric Alzheimer, … Consultez leurs sites pour vous renseigner.