Dossier : Préparer les Vacances

Vacances : l’accueil temporaire en institution

Accueil en institution : 2 femmes âgées et une aide soignante

Lorsque le maintien à domicile est rendu problématique par l’état de santé et le niveau de dépendance de votre proche, il est toujours possible de réfléchir à des solutions d’accueil temporaire, dont celui en institution notamment.

Lorsque le maintien à domicile est rendu problématique par l’état de santé et le niveau de dépendance de votre proche, il est toujours possible de réfléchir à des solutions d’accueil temporaire, dont celui en institution notamment.

Le principe

De nombreux Ehpad (Etablissement d'hébergement des personnes âgées dépendantes) disposent de logements dits « temporaires » : ces logements sont ouverts à la location pendant un temps limité (souvent à trois mois). En s’y prenant à l’avance, votre proche pourra bénéficier des services de l’Ehpad et être suivi par ses professionnels.

D’autres établissements disposent aussi de places pour un accueil temporaire : les MARPA (Maison d’accueil rural pour personnes âgées)[1], les foyers logements et résidence services.

Les plus de cette solution

S’il arrive à votre proche de participer de temps en temps à certaines activités organisées par l’Ehpad, cela peut être d’autant plus rassurant qu’il aura certainement déjà des connaissances avec qui il pourra sympathiser d’avantage.

D’autre part, il aura un premier aperçu de la vie quotidienne dans un Ehpad. Il aura donc moins de mal à y entrer quand cela deviendra indispensable.

Vous apprendrez vous aussi ce que c’est pour lui de vivre en institution pour personnes âgées, et il pourra se prononcer par rapport à la qualité de celle-ci, le séjour lui a-t-il plu ou vaut-il mieux en visiter d’autre pour être prêt le moment venu ?

Pour finir, vous pourrez vous absenter en toute sécurité puisqu’il est pris en charge par des professionnels de la santé, comme un résident.

Les précautions à prendre

Si votre proche se rend déjà à l’accueil de jour de l’Ehpad, il connaît donc les lieux et les personnes. Si ce n’est pas le cas, il faut alors anticiper et  réfléchir bien à l’avance à cette solution afin :

  • d’une part, pouvoir visiter les lieux avec votre parent pour qu’il puisse se familiariser avec ce nouvel environnement,
  • et d’autre part, d’être sûr de trouver une place le moment venu : le nombre de lits dédiés à l’accueil temporaire est souvent réduit, il est donc difficile de s’assurer d’un hébergement au moment des vacances.

Sur le site du Groupement de Réflexion pour l’Accueil Temporaire des personnes en situation de Handicap (www.accueil-temporaire.com), vous trouverez un moteur de recherche tenant compte de l’âge, du handicap et de la situation géographique de votre proche (système d’information exclusif SARAH ®) ce qui vous aidera à trouver un lieu d’accueil adéquat. Vous pouvez également vous adresser au CLIC (Centre Local d’information et de Coordination) ou au CCAS de votre commune.

 

[1] http://www.marpa.fr/fileadmin/user_upload/documents/charte-des-Marpa.pdf. Pour en savoir plus sur ces hébergements subventionnés par la Mutuelle Sociale Agricole (MSA)