Dossier : Préparer les Vacances

Vacances : Mon parent reste chez lui

Vacances : femme âgée avec une aide soignante

Vous vous absentez seulement quelques jours et votre proche souhaite rester chez lui, ou est trop fragile pour être transporté. Comment s’organiser ? Qui pourra passer le voir ? Quels types de services ou d’aide peuvent lui être proposés ?

Vous vous absentez seulement quelques jours et votre proche souhaite rester chez lui, ou est trop fragile pour être transporté. Comment s’organiser ? Qui pourra passer le voir ? Quels types de services ou d’aide peuvent lui être proposés ?

Le principe

Dans l'hypothèse où il n’y a personne pour prendre le relais dans le cercle familial,  deux solutions sont possibles en fonction de la santé de votre proche, en sécurité.

• Si votre proche est bien connu dans sa commune : il y a noué des amitiés solides et ses voisins passent quotidiennement pour lui apporter son journal, le pain ou tout simplement pour s'asseoir près de lui. En  parlant de votre future absence à ses connaissances, une organisation pourra se mettre en place, petit à petit, pour prévoir une relève pendant vos quelques jours d’absence.

• Sa santé est plus fragile : des aidants professionnels (auxiliaire de vie, infirmière, aide-soignant) peuvent passer au domicile de notre ami, et même, dans certains cas, encore trop rares s’y relayer nuit et jour grâce au système du balluchonnage venu du Québec. Pour cela, contactez les services d’aide aux personnes âgées de la commune.

Les plus de cette solution

En restant chez lui il n’y aura pas de rupture des habitudes pour votre proche, ce qui peut être déstabilisant pour quelqu’un de routinier.

Vous n’avez pas à prévoir de transport pour votre proche, ce qui peut être un peu compliqué pour quelqu’un étant en situation de mobilité réduite.

 (voir aussi Comment éviter à votre parent la solitude de l’aidé)

Les précautions

Cette séparation sera peut-être un peu angoissante pour vous comme pour votre proche. Quelques précautions vous permettront, à tous les deux d’être rassurés.

La téléalarme : Si votre proche n’est pas encore équipé d’une téléalarme, c’est le moment d’y penser. Il s’agit d’un dispositif relié à une plateforme. Ce dispositif se présente sous la forme d’un bracelet ou un médaillon équipé d’un bouton sur lequel appuyer permettant de dialoguer avec le centre de veille.

Où se renseigner ? Renseignez-vous sur Internet sur le site de La banque postale qui propose ce service. Attention : pensez à équiper votre proche à l’avance, deux semaines avant votre départ, pour être sûre que votre proche soit équipé pendant votre absence.

Il est également important de penser à déposer un double des clés chez une tierce personne proche afin qu'il n'y ait pas de problème en cas d'urgence.