Dossier : Préparer les Vacances

L'alimentation en été, quels problèmes ?

Alimentation : barbecue de famille en été

Le changement de régime est toujours problématique, même pour un adulte en pleine forme.

Le changement de régime est toujours problématique, même pour un adulte en pleine forme. La personne âgée réagit plus lentement et plus difficilement aux changements. Comme toute personne fragilisée, elle a une sensibilité accrue aux problèmes liés à la digestion et au transit intestinal.

L'eau

La personne âgée ressent moins la sensation de soif. Pensez à lui rappeler qu'elle doit boire : de l'eau plate ou pétillante (attention au sel), des tisanes chaudes ou froides, des jus de fruits bus dès que pressés, de l'eau aromatisée par des éléments frais (citron, fruits rouges, feuille de menthe…) plutôt que par des sirops. Evitez les excitants comme le thé, le café, le vin…

Chaleur et vent dessèchent les muqueuses. Ayez un brumisateur à portée de main et un sac isotherme pour votre bouteille d'eau.

Aidez vous de nos conseils pour être sur qu'il boit assez et consultez notre article sur les signes de la désydratation.

Manger cru

En été, nous privilégions souvent les légumes et fruits crus parce qu'ils sont de saison et qu'ils nous évitent de passer trop de temps à cuisiner. Plusieurs règles d'hygiène et de sécurité doivent guider votre consommation :

  • la qualité sanitaire de l'aliment (cueilli sur l'arbre, traité …). Avant toute dégustation, veillez à rincer l'aliment à l'eau courante, vous pouvez même laver vos salades et autres produits frais avec une eau légèrement vinaigrée,
  • un produit cru (et non cuit) contient plus de vitamines mais peut-être plus abrasif pour l'estomac. Rappelez-vous qu'un légume vert cuit évite les flatulences.
  • Les radis, carottes… crus sont difficiles à croquer ! Les difficultés de mastication et déglutition sont souvent la cause de problèmes digestifs car un aliment mal mâché sera plus difficilement digéré. Consultez notre article "A table, que faire pour qu'il ne s'étrangle plus".

Barbecues, pique-nique, sandwiches, apéritif dînatoire

Toutes ces formes de repas improvisés amusent la personne âgée mais lui permettent rarement de se restaurer en respectant un équilibre alimentaire : trop de plats sucrés, salés, épicés, de sauces ou de graisses. Sans compter que les sandwiches griffent souvent l'intérieur de la bouche.

Aidez votre proche à se constituer son assiette repas afin qu'elle soit appétissante en quantité et en qualité.

Le goût, les textures, les couleurs

Avec l'âge, les goûts évoluent. La personne âgée est de moins en moins sensible aux odeurs et aux saveurs. Il faut penser à utiliser les épices et les herbes aromatiques : des poivres aux currys, de l'estragon au cerfeuil, du carvi à la cardamone… ainsi vous évitez de trop saler. Attention cependant, les plats doivent être relevés, rehaussés en goût, sans être agressifs (piquants, pimentés, aigres).

Evitez le sucré. Avec la perte du goût, les personnes âgées ont tendance à privilégier le sucré. Lui aussi provoque des gaz.

A propos des fibres

Les fibres jouent un rôle protecteur dans la prévention du cholestérol, donc également pour les maladies cardio-vasculaires. Mais ne modifiez pas votre alimentation d'un seul coup : habituez progressivement vos intestins à ce changement de régime pour éviter ballonnements, flatulences…

Seuls les aliments végétaux (fruits et graines, légumes et céréales) contiennent des fibres. Celles-ci sont classées en deux catégories :

  • les fibres solubles dans l'eau, comme les fruits secs (pruneaux, abricots, dattes, figues), qui semblent améliorer l'absorption des sels minéraux ;
  • les autres fibres comme la cellulose ou la lignine présentes dans les céréales, qui aident au transit intestinal.

Une consommation de 25 à 30 grammes de fibres par jour suffit ; elle est facilement atteinte en mangeant des fruits (surtout ceux à pépins : pomme, pamplemousse…) et légumes crus ou cuits, des céréales (pain) et des légumineuses (lentilles, pois chiches, flageolets…). La peau des fruits est la plus riche en fibres, évitez donc au maximum de les peler.

Plus d'information sur les besoins nutritionnels du grand âge ici.

Sucre et produits lactés

La personne âgée apprécie le sucré, c'est un goût qu'elle reconnaît encore. Pourtant trop de sucre peut provoquer des gaz intestinaux, augmenter les risques de diabète. Pensez à le remplacer par du miel, de la confiture, de la crème de marrons…

Consommez des produits laitiers chaque jour, c'est bon pour maintenir le calcium des os et vous protéger de l'ostéoporose ! Lait, beurre, yaourt, fromage blanc offrent de multiples possibilités de recettes : des crèmes au fromage blanc assaisonné de fines herbes, des yaourts enrichis de fruits ou aux sauces à base de crème ou de yaourt. Bien sûr sans oublier les glaces (sans excès), sorbets et coulis !

Donner envie

  • La présentation des aliments joue également un rôle dans l'envie de manger. Chaque repas devrait comprendre un élément qui réjouisse l'œil :
  • par la décoration : une fleur pour enjoliver la salade, des légumes ou des fruits représentant des fleurs, animaux à la manière orientale, des couleurs assorties…
  • par la présentation : coupelle, verrine, cuillère…, ou pétale de concombre, de courgette…
  • par les textures proposées : mousses, petits dés, lamelles… simplifiant la dégustation.

Serviettes, marque-places, porte-couteaux peuvent venir compléter le décor.