Les signes de la déshydratation

Déshydratation : bouteille d'eau

Avec le grand âge, les risques de déshydratation augmentent. Voici quelques conseils pour en repérer les signes chez votre proche.

Avec le grand âge, les risques de déshydratation augmentent. Voici quelques conseils pour en repérer les signes chez votre proche.

© Stéphane Lebouché - wir.free.fr


Dans l'idéal, votre proche devrait boire 1,7 litre d'eau par jour, son corps faisant très peu de réserves d'eau. Mais ces recommandations sont rarement suivies car, en vieillissant, il a perdu la sensation de soif. Il risque donc la déshydratation. En voici les signes, à repérer pour agir au plus vite :

  • Sur la balance, il a perdu 1 à 2 kilos en une semaine ;
  • Ses urines sont concentrées : elles sentent fort et sont de couleur foncée ;
  • Il a les lèvres et la langue sèches ;
  • Sa peau perd de son élasticité : celle du dos de sa main ne reprend pas sa place lorsque vous la pincez ;
  • Il est constipé.

A un stade plus grave, mais qui peut arriver très vite, le manque d'eau agit sur les systèmes nerveux et cardiaque de votre proche :

Restez à l'affût de ces signes tout au long de l'année, et soyez encore plus vigilant à certaines occasions :

  • Lorsqu'il vomit et souffre de diarrhées ;
  • Lorsqu'il a de la fièvre ;
  • Lors des grandes chaleurs durant l'été ;
  • S'il est dénutri (lien article dénutrition).

La déshydratation peut avoir des conséquences très graves. Lorsqu'elle est à un stade avancé, faire boire massivement votre proche peut être dangereux : risque d'insuffisance cardiaque, d'œdème cérébral… Au moindre signe de déshydratation, faites appel au corps médical.

En savoir plus: 

Source

Stéphanie Leclercq, infirmière en gériatrie au Centre hospitalier de Tulle