Massages : tout en douceur SVP

Massages : femme qui se fait masser

Masser une personne âgée requiert une grande douceur ainsi qu'une réelle prudence. Pour allier sécurité et plaisir…

Masser une personne âgée requiert une grande douceur ainsi qu'une réelle prudence. Pour allier sécurité et plaisir…

« De la douceur, de la douceur, de la douceur ! »… Ce vers de Verlaine sera votre mot d'ordre. Les personnes âgées sont beaucoup plus fragiles que les autres. Il est donc important d'assurer leur confort lors des massages. Voici quelques conseils pour y parvenir :

Comme une caresse

Gardez à l'esprit que le massage chez la personne âgée s'apparente plus à une caresse appuyée qu'à un massage au sens strict.

La position assise est préconisée

À condition bien sûr que le fauteuil soit confortable et que la personne soit bien calée au moyen de coussins.

On conseille généralement de commencer par masser les extrémités

Ceci stimulera la circulation sanguine. Débutez par les mains et les poignets puis les pieds et les chevilles. Attention : avec l'âge, les articulations sont très raides et douloureuses.

Effectuez des mouvements doux et lents

Prenez bien garde à ne pas irriter la peau de votre parent, très fine et sensible. Afin d'adoucir encore le contact de vos mains contre son épiderme, utilisez une crème (de la Biafine® par exemple) ou une huile de massage parfumée pour plus de plaisir.

Passez ensuite à la région cervicale

Cette zone concentre généralement la plupart des tensions. Commencez par la base du crâne pour descendre peu à peu sur la nuque avant d'atteindre les épaules. Attention là encore : veillez à ne pas exercer de pression et à rester extrêmement doux.

En savoir plus: 

Sources

  • A. Mialet, « Le toucher chez la personne âgée », travail de fin d'études ; Institut de formation en soins infirmiers de Cahors
  • Dr Dario Polselli, médecin généraliste