Dossier : Incontinence urinaire, le dossier

Bien choisir sa protection urinaire

Protection urinaire: femme au supermarché

Comment choisir parmi le choix que proposent les marques ? Quelques conseils pour vous y retrouver.

Une protection en cas d'incontinence urinaire adaptée à l'incontinence de votre proche garantit son confort, préserve son autonomie et évite le risque de fuite. Mais comment choisir parmi le choix que proposent les marques ? Quelques conseils pour vous y retrouver.

Les erreurs à ne pas commettre

Saviez-vous que les protections pour incontinence urinaire ne remplacent pas le diagnostic du médecin ? Le risque étant de négliger un problème sous-jacent à l'incontinence de votre proche et d'aggraver celle-ci. L'utilisation des protections urinaires en cas d'incontinence n'est légitime que si les traitements ne sont pas assez efficaces, si votre proche souffre d'une maladie ou d'un traumatisme neurologique
(comme un stade avancé d'Alzheimer
par exemple) ou dans l'attente d'une opération chirurgicale pour soigner son incontinence. Le type, la capacité et la taille de la protection doivent alors être adaptés à votre proche. Pensant que votre proche sera plus tranquille, plus longtemps, vous pouvez être tenté d'acheter des protections de trop grande taille, or cela multiplierait le risque de fuites.

Quelle taille ?

La plupart des marques établissent une relation entre le tour de taille et/ou la taille des vêtements et la taille de la protection. Cherchez donc sur l'emballage le tableau de concordance :

Tableau des tailles de protections urinaires

Correspondance calculée par SCA/TENA pour leurs produits

Mais attention : la taille que vous avez l'habitude de prendre dans une marque peut ne pas correspondre à celle d'une autre marque. Veillez donc à ce que la protection ne baille pas ou au contraire qu'elle ne  laisse pas d'empreintes au niveau des plis de l'aine et de la taille, auquel cas il faudra réajuster votre choix.

Quel type de protection ?

Le médecin ou le pharmacien de votre proche pourra vous conseiller la protection la plus adaptée. N'hésitez pas à le consulter.
Le type de protection est à choisir en fonction :
1. Du sexe de votre proche : certaines protections sont adaptées à l'anatomie masculine ou féminine.
2. Du volume des pertes : elles déterminent la capacité d'absorption.

Évaluez-le en utilisant le tableau ci-dessous :


Tableau des types de protections urinaires
Jusqu'à 7 points : Votre proche souffre de fuites légères.
De 8 à 10 points : Votre proche souffre de fuites modérées.
Plus de 10 points : Votre proche souffre de fuites fortes.
Source : TENA

Cet auto-diagnostic ne remplace pas celui du médecin, pensez à consulter.

3. De son autonomie :

Si votre proche est capable d'aller seul aux toilettes ou de mettre ses protections, il est considéré comme autonome. Dans le cas inverse, il est considéré comme dépendant. Votre proche est :

Les « plus » à ne pas négliger

Les protections urinaires sont aujourd'hui conçues pour le bien être de votre proche. Choisissez-les :

  • avec indicateur : il change de couleur lorsque la protection a besoin d'être changée ;
  • avec barrières anti-fuites au niveau de l'entrejambe ;
  • avec absorption rapide des liquides : garantissant que la peau de votre proche ne sera pas en contact de l'humidité ;
  • qui maintiennent le pH de la peau proche de 5,5, évitant les irritations ;
  • neutralisant les odeurs ;
  • perméables à l'air pour que la peau respire ;
  • spéciales nuit pour que votre proche soit serein durant son sommeil.
En savoir plus: 

Sources