Dossier : Incontinence urinaire, le dossier

Incontinence : la rééducation, est-elle possible ?

Incontinence : plaque toilettes sales

A un âge avancé, la rééducation est-elle encore possible ? En quoi consiste-t-elle ? Découvrez les méthodes qui peuvent limiter l'incontinence.

A un âge avancé, la rééducation est-elle encore possible ? En quoi consiste-t-elle ? Découvrez les méthodes qui peuvent limiter l'incontinence.

Deux types de suivis, souvent associés, sont possibles pour votre proche : la rééducation périnéale et la rééducation comportementale. Quel que soit la méthode de rééducation, il est important que votre proche comprenne que celle-ci s'effectue sur plusieurs mois et demande des efforts quotidiens.

Si votre proche souffre d'un déclin cognitif, ces deux types de suivis seront inutiles car il doit pouvoir comprendre et intégrer les exercices.

La rééducation périnéale

La rééducation périnéale s'effectue chez le kinésithérapeute en dix à vingt séances (une à deux par semaine). Pour cela, le médecin utilise les mêmes techniques que pour un sujet plus jeune. Son efficacité chez les personnes âgées dépend de son suivi à long terme.

Elle intervient dans le traitement de :

La rééducation périnéale est possible à tout âge, pour les hommes et les femmes, même si l'incontinence est ancienne. Chez les personnes âgées, elle est très souvent associée à la rééducation comportementale qui vise à retrouver un rythme de mictions normal et contrôlé.

La rééducation comportementale

La rééducation comportementale permet de réapprendre à avoir des mictions contrôlées et à un rythme normal :

Votre rôle est prépondérant si votre proche a besoin d'être accompagné aux toilettes.

En savoir plus: 

Sources