Dossier : Incontinence urinaire, le dossier

Protection incontinence : prendre soin de sa peau

Protection incontinence : femme et pot de crème

En cas d'incontinence, les soins à apporter lors des changes sont indispensables, spécifiques et trop souvent méconnus.

La peau des personnes âgées est très fragile. En cas d'incontinence, les soins à apporter lors des changes sont indispensables, spécifiques et trop souvent méconnus. Lorsqu'ils sont mal faits, le risque d'apparition de problèmes dermatologiques est accru. Voici quelques conseils pour préserver la peau de votre proche.

En vieillissant, la peau se fragilise.

Elle est moins élastique, s'affine, et s'assèche. La barrière protectrice qu'elle constitue est moins efficace : la peau est plus sensible aux frottements, aux agents pathogènes (champignons, bactéries...) et à la macération induite par un milieu humide. Les substances riches en ammoniac provenant de la décomposition de l'urée détruisent le film protecteur hydrolipidique et la transpiration fragilise la structure cellulaire. C'est pourquoi la toilette entre chaque change doit être systématique.

Comment prendre soin de sa peau ?

Le mélange eau + savon et les frottements de la serviette fragilisent beaucoup la peau des personnes âgées et est déconseillé. Voici quelques astuces :

  • Il est inutile de doucher chaque jour votre proche : 2 à 3 fois par semaine suffisent. Le séchage doit se faire en tamponnant, sans frotter, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus trace d'humidité.
  • Lors des changes, utilisez des laits nettoyants sans rinçage, disponibles en pharmacie.
  • Soyez particulièrement vigilant si votre proche est alité : l'humidité et les frottements dus à l'immobilité favorisent l'apparition d'escarres.

Dans tous les cas, n'utilisez pas de nettoyants antiseptiques : ils perturbent l'équilibre de la faune bactérienne locale et peuvent entraîner des problèmes dermatologiques.

En cas de problème dermatologique

Même si une protection adaptée et des soins adéquats minimisent l'apparition de problèmes de peau, il est bon de savoir en reconnaître les signes pour les traiter au plus vite :

Toute anomalie sur la peau de votre proche doit vous alerter : consultez votre dermatologue afin de bénéficier du traitement le plus adapté.

Enfin n'utilisez pas de produits colorés de type éosine : ils peuvent gêner le diagnostic du médecin.

En savoir plus: 

Source

Livre Blanc n°2 , Institut TENA : Protections urinaires, le point de vue du dermatologue par le Dr Fabrice Bouscarat, dermatologue à Paris.