Dossier : Comment se protéger des bobos de l'été?

Avant les vacances, pensez au vaccin

Vaccin : une femme se fait vacciner

Vous avez l’intention de partir en vacances avec votre proche ; peut être un pays chaud ou tropical. Partez l’esprit libre en vérifiant les vaccinations de votre proche et les votres.

Vous avez l’intention de partir en vacances avec votre proche ; peut être un pays chaud ou tropical. Partez l’esprit libre en vérifiant les vaccinations de votre proche et les votres.

Les vaccins systématiques

Tout d’abord, il s’agit de vérifier les vaccinations contre les maladies pour lesquels les adultes sont normalement à jour. Pour les enfants, les fréquences de vaccination dépendent de l’âge de votre proche.

Il s’agit de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche, de la grippe, de l’haemophilus influenzae type B, de l’hépatite B, de l’infection pneumococcique, des oreillons, le papillomavirus humain, la poliomyélite, les rotaviroses, la rougeole, la rubéole, la tuberculose et la varicelle.

Les vaccins obligatoires

Pour se rendre dans certains pays, un justificatif de vaccination peut être demandé par les autorités de celui-ci.

La fièvre jaune, la meningococcie et la poliomyélite sont les principales infections pour lesquelles les vaccinations sont obligatoires pour ces pays.

Les vaccins de circonstance

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande selon la destination choisie certains vaccins.

Si vous vous rendez avec votre proche en Asie, dans une zone boisée par exemple, se vacciner contre l’encéphalite à tique est fortement conseillé.

L’OMS préconise aussi de se faire vacciner contre la fièvre typhoïde, l’hépatite A, la méningococcie et la rage qui sévissent dans presque tous les pays du monde.

Le premier réflexe lors de vos préparatifs est de consulter votre et son médecin traitant afin d’identifier les vaccinations selon la destination.

La prise en charge

Dans la grande majorité des cas, les vaccins sont remboursés à 65% par l’Assurance maladie.

L’injection est prise en charge à 70% si c’est le médecin qui la réalise et à 60% si c’est une infirmière.

En savoir plus: 

Pour connaître les vaccins obligatoires et recommandés selon les pays, consultez le site de l’Institut Pasteur