L'allocation adulte handicapé (AAH)

AAH : grand-mère et sa petite fille en fauteuil roulant

Votre proche est handicapé par sa maladie et ses ressources sont modestes ? Il a peut-être droit à l'Allocation aux adultes handicapés (AAH).

Votre proche est handicapé par sa maladie et ses ressources sont modestes ? Il a peut-être droit à l'Allocation aux adultes handicapés (AAH).

L'allocation pour adulte handicapé (AAH) garantit un revenu minimum à votre proche en situation de handicap, à condition qu'il n'ai pas droit à un autre type d'aide d'un montant au moins égal à celui de l'AAH (avantage vieillesse, invalidité ou rente d'accident du travail).

Quelles sont les conditions d'obtention ?

  • L'âge requis : votre proche doit être âgé d'au moins 20 ans. Il n'y a pas d'âge maximum, mais il faut savoir qu'en cas d'incapacité de 50 % à 79 %, le versement de l'AAH prend fin à partir de l'âge minimum légal de départ à la retraite, où l'on bascule dans le régime de retraite pour inaptitude. En cas d'incapacité d'au moins 80 %, une AAH réduite peut être versée après son départ à la retraite, si celle-ci est inférieure au minimum vieillesse.
  • Le handicap : S'il est compris entre 50 et 79 %, le handicap doit restreindre durablement la capacité de votre proche à trouver un emploi (par exemple, s'il ne peut plus marcher) pour justifier de l'obtention de l'AAH. Si le niveau d'incapacité est supérieur à 80%, l'obtention de l'AAH est possible sans condition.

Pour évaluer son niveau d'invalidité et si votre proche ne peut se déplacer, la MDPH dépêchera une équipe pluridisciplinaire à votre domicile. Ces professionnels rendront une évaluation à la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées, qui appréciera le niveau d'incapacité de votre proche selon un guide-barème.

  • Les ressources : les revenus annuels nets de votre proche doivent être inférieurs à :
    • 9 119, 75 €* pour une personne seule,
    • 18 239, 51 €* pour une personne vivant en couple.

* ajoutez 4 559, 87 € par enfant à charge

Quel est le montant de l'allocation ?

Tout dépend des ressources perçues par votre proche :

  • Votre proche ne perçoit aucune ressource. Votre proche a droit au montant maximum de l'AAH, soit759, 98€ par mois.
  • Votre proche perçoit d'autres ressources, comme une pension d'invalidité, de retraite ou une rente due à un accident du travail. Dans ce cas, l'allocation mensuelle sera réduite car ces pensions sont versées en priorité sur l'AAH. Donc, si votre proche touche l'une de ces pensions ou rente, il recevra la différence entre les 759, 98 €de l'AAH et le montant de sa pension.
  • A savoir :si votre proche est admis à l'hôpital ou en établissement de santé, le montant de l'allocation peut également être réduit.

Enfin, sachez que l'allocation adulte handicapé (AAH) peut être cumulée avec d'autres prestations (le complément de ressources, la majoration pour la vie autonome et dans certains cas, l'aide à l'autonomie).

Comment faire sa demande d'AAH ?

Il suffit de demander un dossier auprès de votre Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Il faudra alors joindre le formulaire Cerfa n° 13788*01, accompagné d'un certificat médical daté de moins de trois mois. Envoyez ou remettez le dossier à la MDPH la plus proche de votre domicile. Ce dernier sera examiné par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (Cdaph) concernant l'aspect médical et par la CAF, pour les conditions de ressources.

Quel délai ?

En moyenne, il faut compter environ 6 mois. Si vous êtes sans nouvelles de la CDAPH pendant plus de 4 mois, c'est qu'elle n'a pas accepté votre demande. En cas de réponse favorable, l'allocation est due rétroactivement à compter du premier jour du mois civil suivant celui du dépôt de la demande.

Exemple : vous faites votre demande le 17 mai 2012. Vous recevez une réponse favorable du maximum de l'AAH, le 2 septembre. L'administration prendra en compte la date du 1er juin pour l'ouverture des droits, et votre proche recevra 3 fois le montant de l'allocation (pour les mois de juin, juillet et août), soit 2 279, 94 €.