Le cahier de l’auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie : carnet et crayon

Le cahier de liaison de l'auxiliaire de vie permet de partager des informations sur la santé et les soins au quotidien de votre proche. C'est un outil essentiel de liaison entre les différents intervenants qui viennent à son domicile. Il vous permet aussi d'échanger avec le personnel médical.

Le cahier de liaison de l'auxiliaire de vie permet de partager des informations sur la santé et les soins au quotidien de votre proche. C'est un outil essentiel de liaison entre les différents intervenants qui viennent à son domicile. Il vous permet aussi d'échanger avec le personnel médical.

Que contient ce cahier ?

L’auxiliaire de vie note habituellement dans un cahier ses observations et les tâches qu’il effectue chaque jour pour votre proche (prises de médicaments, repas, alimentation, toilette, réveil, modifications de l'état de santé ou du moral etc. Tout peut être utile.). Véritable journal, ce cahier permet à tout intervenant au domicile de prendre connaissance du déroulement de la journée pour assurer le suivi de l’aidé. Il peut aussi servir de cahier de liaison entre les différents intervenants pour laisser une trace de leurs passages et des messages importants. Toutes les notes écrites doivent être suivies du nom de l'intervenant, datées et signées. Les inscriptions doivent être claires, lisibles, précises. Ce cahier constitue en fait un vrai «carnet de bord».

Un journal au quotidien

A chaque moment de la journée (lever, midi, après-midi, dîner, coucher) vous disposerez d'un historique qui pourra faire ressortir des points à améliorer et des actions à mettre en place. Vous pourrez ainsi mieux anticiper les problèmes afin d'adapter les soins et l'accompagnement en fonction de l'évolution de la maladie. Vous pourrez aussi échanger avec l'auxiliaire de vie. Il est possible que vous vous sentiez parfois en désaccord avec lui ou avec le médecin sur le dispositif mis en place ou l'évolution d'un traitement. Le cahier vous permettra d'avoir un point de départ pour rechercher des solutions. Il est essentiel que vous puissiez soumettre vos divergences, partager de façon constructive vos angoisses ou vos doutes sur une attitude à adopter à l'égard de la personne aidée. Comme vous, les professionnels de santé ont leurs contraintes qu’il convient de respecter. Le cahier de liaison, pourra vous permettre d'en discuter avec eux en vous appuyant sur des faits et des observations écrites.

Il faut rigoureusement remplir le cahier de liaison car il permet à toutes les personnes qui entourent l’aidé de rester en contact permanent les uns avec les autres afin de pouvoir l’aider au mieux. De plus, un carnet bien tenu facilitera la tâche pour tous : un simple coup d’œil permet de savoir les actions qu’il reste à faire ou celles qui ont déjà été faites afin d’éviter les répétitions, voire un danger possible (comme lui donner deux fois son traitement par exemple).

Des conseils pour les aidants

Qui est responsable du cahier de liaison ?

Tous les intervenants qui aident d’une manière ou d’une autre votre proche est en fait responsable du carnet. C’est un travail d’équipe où tout le monde doit participer de manière assidue afin de faciliter la tâche à tous pour son maintien à domicile.

Qui peut prendre l’initiative de sa mise en place ? Cela peut être vous-même, en tant qu’aidant principal, le Conseil Général, l’auxiliaire de vie,  une association de services à domicile, etc

En savoir plus: 

Trouvez ci-joint un exemple de cahier de liaison.