Le logement intergénérationnel

Logement intergénérationnel : femme âgée et jeune fille assises

Vous aidez votre (vos) parent(s) âgé(s), il est toujours autonome mais vous vous rendez bien compte qu’il est de plus en plus fragile. Vous ne pouvez pas être présent(e) en permanence, notamment la nuit. Mais il souhaite absolument rester chez lui. Pourquoi ne pas songer au logement intergénérationnel ? Une solution intéressante à bien des points de vue. Parlez-en avec votre proche.

Vous aidez votre (vos) parent(s) âgé(s), il est toujours autonome mais vous vous rendez bien compte qu’il est de plus en plus fragile. Vous ne pouvez pas être présent(e) en permanence, notamment la nuit. Mais il souhaite absolument rester chez lui. Pourquoi ne pas songer au logement intergénérationnel ? Une solution intéressante à bien des points de vue. Parlez-en avec votre proche.

Le logement de vos parents est devenu un peu trop grand ?

La cohabitation quotidienne entre un jeune et une personne âgée permet de créer d’autres liens que les liens familiaux, ils peuvent enrichir aussi bien votre proche âgé que vous même en vous procurant une plus grande liberté d’esprit et une ouverture sur d’autres sujets d’intérêt que ceux que vous partagez habituellement, et la satisfaction de favoriser la mixité sociale et la solidarité entre générations.

Cela peut aussi apporter une réponse au coût social lié à la perte d’autonomie et au placement en établissement.

Les avantages du logement intergénérationnel

Du point de vue des jeunes, c’est d’abord une solution au problème de la crise du logement dont souffrent les étudiants surtout en région parisienne et dans certaines autres grandes villes de France. Pour les étudiants étrangers en programme d’échange de type Erasmus ou qui arrivent en France pour commencer leurs études ; c’est aussi plus rassurant.

Pour certains, il s’agit d’une démarche volontaire : vivre une expérience d’habitat différente au cours de leurs études, ou avoir une expérience supplémentaire en cohérence avec une orientation professionnelle (école de kiné, d’infirmières…),

Du point de vue des seniors, c’est d’abord une présence et une sécurité en cas de problème, surtout la nuit. C’est un moyen de pallier à l’isolement et donc d’améliorer sa vie quotidienne.

Même si vous vous occupez très régulièrement de votre proche vous travaillez peut-être encore, ou vous vous absentez parfois, cette formule rassurante pour vous , permet aussi à votre parent de maintenir une utilité sociale et de vivre au domicile le plus longtemps possible.

Dans certains cas, cette simple présence quotidienne se complète par la participation à des menus services liés à la vie quotidienne : quelques courses, sortir les poubelles, etc. Pour vous aussi, en tant qu’aidant, cela peut soulager votre quotidien.

La présence d’un jeune incite aussi la personne à être attentive à son apparence. Si pour les uns, la présence d’une personne au domicile peut représenter en ce sens une contrainte, pour d’autres, c’est une manière de « rester dans le coup » et donc de reculer les étapes du vieillissement.

Pour certains seniors, enfin, la formule du logement intergénérationnel est une démarche altruiste liée au passé familial,  en quelque sorte le prolongement de leur engagement associatif.

Trois types modalités

  • soit le logement est « gratuit » : l'étudiant s’engage à être présent le soir à partir de l'heure du dîner par exemple
  • soit le logement est « économique » : en contrepartie d’une présence régulière de l'étudiant et quelques services rendus
  • soit le logement est « solidaire » : pour assurer un complément de revenu au senior, une présence conviviale de l'étudiant mais sans contrepartie

Pour certains seniors la participation financière est « symbolique », elle s’interprète comme une reconnaissance: en participant un minimum, le jeune est alors conscient du service que le senior lui rend et à son tour le senior se sent valorisé financièrement et socialement.

Pour d’autres, la participation financière représente la solution pour pouvoir continuer à vivre dans le logement occupé. Dans cette situation, le loyer financé par le jeune est plus élevé.

Comment cela se passe concrètement ?

Si vous et votre proche envisagez une solution de logement intergénérationnel, il est préférable de s’adresser à des associations

Ces associations peuvent effectuer une simple « mise en relation », ou remplir une « action médiatrice » : de l’étude des dossiers et attentes du jeune et du senior, jusqu’à l’établissement d’une convention d’occupation.

La quasi-totalité des associations sont organisées en réseaux différents selon leurs objectifs :

  • COSI (Cohabitation Solidaire Intergénérationnelle) : il a été le premier réseau créé pour aider des associations de logement intergénérationnel dans leur phase de création. A ce jour, c'est le réseau qui regroupe le plus d'associations (une vingtaine environ) qui se trouvent en France et en Belgique, dans une logique de professionnalisation de la démarche.
  • LIS (Logement Intergénérationnel et Solidaire) : il réunit neuf associations en France de logement intergénérationnel et défend davantage le principe d’échanges entre les générations que de sous-location. Le réseau LIS regroupe les associations majoritairement composées de bénévoles.
  • Ensemble2Générations : il se distingue des autres réseaux par sa nature confessionnelle. Des liens sont tissés avec des partenaires comme la Société Saint Vincent de Paul, le Secours Catholique. Comme le réseau Cosi, la démarche est effectuée dans une logique de professionnalisation
  • Homeshare International : c’est un réseau d’envergure internationale qui regroupe dix pays (Australie, Canada, France, Allemagne, Autriche, Nouvelle Zélande, Espagne, Royaume Uni, Etats-Unis et Portugal) et auquel adhèrent 12 associations françaises de logement intergénérationnel.

Une association peut faire partie de plusieurs réseaux

Source CNAF - Dossier d’étude n° 132 sept 2010

En savoir plus: 

Quelques Contacts  LOGEMENT INTERGENERATIONNEL

Le Réseau COSI

En Ile de France

Le Pari Solidaire

Ensemble2Générations  - 01 30 24 81 28

Logement intergénération

Nantes & Angers

Le temps pour toit 02 40 29 14 82

Nîmes et Montpellier

Concordalogis - 04 67 54 95 12

Grenoble

DIGI Domicile Intergénération grenoblois - 04 76 03 24 18

Arras

Ar'Toit 2 générations - 03 21 60 12 15

Saint Brieuc

Association Duo Logement - 02 96 33 98 87

Bordeaux

Vivre Avec - logement solidaire - 06.50.72.48.99

Toulouse 

Habiter autrement - 05 62 17 71 85

Strasbourg 

Association 1 foyer 2 âges - 06 85 12 14 00

Dijon

Hérit'Age - 03 80 73 92 92

Marseille

1 toit 2 générations - 06.60.96.28.71/06.68.86.34.99

Lyon 

Esdes Service Intergeneration - 06 81 14 82 65

Biarritz et départements 40, 64 et 65

L'Association Maillâges -06 60 43 19 42