Dossier : Maintien à domicile ou maison de retraite ?

6 critères pour choisir une maison de retraite

Choix maison de retraite : couple de retraités

Votre parent âgé ne peut plus rester chez lui ? Avant de vous lancer dans la recherche d'un établissement d'accueil, mettez à plat vos critères de choix.

Votre parent âgé ne peut plus rester chez lui ? Avant de vous lancer dans la recherche d'un établissement d'accueil, mettez à plat vos critères de choix.

Pour vous aider dans votre démarche, contactez le CLIC ou la mairie dont dépend votre parent, pour obtenir des renseignements utiles sur les hébergements proches et les aides auxquelles vous pourriez avoir droit.
Sur Internet de nombreux sites vous permettent aussi de comparer les offres des différentes maisons de retraite. Vous saurez ainsi facilement le statut (public, privé, associatif), les tarifs, la taille…

1 – Le lieu

Idéalement, il est important que votre parent puisse rester proche de son milieu de vie, maintenir un lien social avec les personnes qu’il côtoyait… Et que vous et ses proches puissiez continuer à lui rendre visite sans avoir à parcourir de longues distances.

2 – Le prix

Plus ou moins élevé selon le type d’établissement (public, privé à but non lucratif, privé à but commercial), il est déterminant. Le gros de la dépense est lié à l’hébergement : hôtellerie, restauration, entretien, animations. Vérifiez ce qui est inclus pour éviter les mauvaises surprises, car des extras (entretien du linge personnel, protections contre l’incontinence, soins de pédicure…) sont souvent facturés. Les activités peuvent aussi entrainer des coûts supplémentaires.

Avant toute recherche, faites un budget en fonction de la retraite ou de la pension de votre proche, de ses revenus, de ses économies et éventuellement de ce que vous pouvez faire pour l’aider. Car les charges sont lourdes. En fonction des ressources de votre proche et des établissements, des aides peuvent alléger la note : APA (Allocation personnalisée d’autonomie), APL (Aide Personnalisée au Logement) et ASH (Aide Sociale à l’hébergement).

3 – Le délai d’attente

Attention ! Il n’est pas rare de devoir attendre entre 3 et 6 mois pour obtenir une place, et parfois 2 ans pour les établissements les plus recherchés ! D’où l’importance d’anticiper et de ne pas choisir dans l’urgence. Nous vous recommandons de commencer votre démarche dès que vous envisagez le placement en maison de retraite, avant même d’en parler avec votre proche. Vous ferez ainsi un choix serein et réfléchi. Certains établissements proposent des places d’hébergement temporaire, une solution qui peut permettre de patienter et de tester.

4 – La taille

A priori, plus ils sont de petite taille, plus les établissements semblent humains. Cependant la taille n’est pas nécessairement le meilleur critère de choix. Tout dépend de l’ambiance de l’établissement. (voir article sur la visite d’une maison de retraite). Interrogez les grands établissements (plus de 80 lits) sur leur mode d’organisation : certains sont organisés en lieux de vie de 12 à 24 personnes, réparties par niveau de dépendance.

5 – Le niveau de médicalisation

Dans les petites unités de vie (PUV), accueillant moins de 25 résidents, les soins sont assurés par des structures extérieures, les services de soins infirmiers à domicile. Si la dépendance devient lourde, votre parent peut être obligé de changer pour une structure plus médicalisée.

A l’opposé, les établissements de plus de 80-90 lits présentent l’avantage d’un bon niveau de médicalisation.

6- Le personnel

Soyez attentif à l’effectif mis au service des résidents. Un ratio soignants/résidents considéré comme acceptable est de 0,6 (6 soignants pour 10 résidents). La moyenne actuelle est de 0,3.

Pour vous aider dans votre démarche, contactez le CLIC ou la mairie dont dépend votre parent, pour obtenir des renseignements utiles sur les hébergements proches et les aides auxquelles vous pourriez avoir droit. (Voir article sur les CLIC)

Sur internet de nombreux sites vous permettent aussi de comparer les offres des différentes maisons de retraites. Vous saurez ainsi facilement le statut (public, privé, associatif), les tarifs, la taille…

Avant d’aller visiter la maison de retraite lisez l’article sur « Visite d’une maison de retraite, ayez l’œil ! »

En savoir plus: 

Le site du Service Public, rubrique logement, puis hébergement, puis établissements médico-sociaux pour personnes âgées.

 

Le site Maisons de Retraite