Groupes de parole, cafés des aidants : à quoi servent-ils ?

Groupe de parole : groupe de personnes âgées

Vous avez peut-être entendu parler de groupes de parole destinés aux aidants familiaux. Vous voulez en savoir plus? Voici les réponses à vos questions.

Vous avez peut-être entendu parler de groupes de parole destinés aux aidants familiaux. Vous voulez en savoir plus? Voici les réponses à vos questions.

Organisés par diverses structures, associations ou institutions, les groupes de paroles pour les aidants familiaux ont beaucoup à vous apporter. Tout savoir sur ces rencontres en quatre questions.

Que sont les groupes de parole ?

Il s'agit de réunions ayant lieu à date fixe et regroupant lesproches de personnes malades ou dépendantes, les « aidants familiaux », autour d'un thème touchant leur vécu ou pour une discussion à bâtons rompus. Parfois, elles se présentent sous la forme de « Café des aidants ». La plupart du temps, tous les participants sont confrontés à la même maladie. Ces groupes peuvent être animés par un psychologue ou un travailleur social capable de répondre à vos questions.

Qui les organise ?

Beaucoup d'associations de malades, d'associations d'aidants ou d'organismes proposent des groupes de parole : France Alzheimer ou France Parkinson, l'Association française des Aidants, les Centres locaux d'information et de coordination (CLIC), les Centres communaux d'action sociale (CCAS), la maison de retraite où est accueilli votre parent, l'organisme d'aide à domicile, certaines caisses de retraite.

Pourquoi y participer ?

Les groupes de parole ont de multiples intérêts.

  • Le premier (et non des moindres) est de rompre votre isolement. Se rendre à un groupe de parole, c'est déjà faire la démarche de sortir de chez soi.
  • Les personnes que vous rencontrerez dans ces réunions traversent les mêmes difficultés que vous. Vous ne serez donc pas confronté à la crainte que vos doutes, vos angoisses ou vos interrogations ne soient pas compris. Vous pourrez vous confier sans peur du jugement.
  • Il vous sera également possible d'échanger, de confronter votre expérience, de voir comment d'autres personnes ont surmonté certaines périodes délicates ou ont pu trouver des réponses à des problèmes pratiques.
  • Vous observerez aussi comment le seul fait de mettre en mots les pensées obsédantes que l'on tourne et retourne dans sa tête, les décharge, au moins en partie, de leurs aspects les plus anxiogènes.

La solidarité et l'écoute sont des valeurs très fortes dans ces groupes et il n'est pas rare que des amitiés solides y naissent.

Où les trouver

Vous pouvez vous renseigner :

En savoir plus: 

Source

Isabelle Palacin, psychanalyste