Dépression, qui consulter ?

Dépression : consultation médecin

Le médecin généraliste est souvent le premier interlocuteur pour les problèmes de santé, dont ceux de santé mentale (dont la dépression). Il peut proposer un traitement adapté. Il peut également orienter le patient vers un professionnel des troubles psychologiques.

Le médecin généraliste est souvent le premier interlocuteur pour les problèmes de santé, dont ceux de santé mentale (par exemple, la dépression). Il peut proposer un traitement adapté. Il peut également orienter le patient vers un professionnel des troubles psychologiques.

Le diagnostic

Le médecin généraliste est souvent le premier interlocuteur pour les problèmes de santé, dont ceux de santé mentale (tel que la dépression). Il peut proposer un traitement adapté. Il peut également orienter le patient vers un professionnel des troubles psychologiques.

Le psychiatre est un médecin spécialisé sur les maladies mentales et leurs traitements. Ainsi, il diagnostique et prescrit des médicaments, des examens et des soins. Il peut aussi proposer une psychothérapie avec lui ou avec un autre professionnel.

Le traitement

Par qui ?

Une fois le diagnostic posé, le médecin généraliste et/ou le psychiatre peuvent assurer eux-mêmes la prise en charge thérapeutique. Celle-ci peut également être réalisée par d’autres professionnels, des psychologues par exemple. Cependant, ce n’est pas un médecin : il ne peut donc pas prescrire de médicaments et les séances chez un psychologue ne sont remboursées par l’Assurance Maladie que dans les établissements publics (CMP, hôpital de jour, Centre d’accueil et de crise…).

Dans quels établissements (du service public) ?

• Centres médico-psychologiques (CMP) : établissements en ville, en dehors d’un hôpital, proposant des consultations à toutes les personnes qui le souhaitent, quelle que soit la sévérité de leurs troubles, par des psychiatres, des infirmiers, des psychologues, des assistantes sociales.

• Hôpital de jour : établissement souvent situé au sein d’un centre hospitalier, proposant des soins pendant la journée (d’une à plusieurs demi-journées par semaine), sur prescription d’un psychiatre.

• Unité d’hospitalisation : situées au sein d’un hôpital spécialisé (un établissement public de santé mentale), au sein d’un hôpital général, ou sur un site autonome, en ville, les unités d’hospitalisation proposent des soins ou une surveillance 24h/24, qui peuvent être continus ou discontinus (les week-ends, les nuits).

• les Centres d’accueil et de crise (CAC) : ils permettent d’accueillir sans rendez-vous, de soigner et d’orienter des personnes en état de crise. Ils peuvent éventuellement proposer une hospitalisation de courte durée. Ils assurent une permanence téléphonique et des consultations gratuites, le plus souvent 24h/24 et 7j/7. On les trouve principalement dans les grandes villes.

En savoir plus: