Dossier : Dossier Scolarisation de l’enfant handicapé

L’accueil scolaire des enfants sourds

Scolarité enfants sourds : alphabet langage des signes

Pour mieux accompagner les enfants sourds et respecter leur choix ou celui de leurs parents quant à la langue d’enseignement –langue des signes française ou communication en langue française-, des dispositifs spécifiques ont été créés en 2010 : les PASS.

Pour mieux accompagner les enfants sourds et respecter leur choix ou celui de leurs parents quant à la langue d’enseignement –langue des signes française ou communication en langue française-, des dispositifs spécifiques ont été créés en 2010 : les PASS.

Comment se déroule la scolarisation de l’enfant sourd ?

Les enfants sont scolarisés avec leurs camarades entendants la plupart du temps scolaire dans un établissement classique. A côté de cela, l’enfant bénéficiera de quelques heures d’enseignement par semaine dans un PASS.

Le PASS, de quoi s’agit-il ?

Le PASS est un Pôle d’Accompagnement à la Scolarisation des jeunes Sourds et malentendants, mis en place par la circulaire du 26-5-2010[1]. Il s’agit d’une structure permettant d’accueillir quelques heures par semaine les jeunes sourds afin de renforcer l’apprentissage du français, quelque soit le choix de la langue. En effet, la difficulté de l’enfant qui n’entend pas la langue française est de pouvoir faire le lien entre les lettres écrites et le mot qu’il apprend via la Langue des signes (LSF) ou via la Communication en langue français orale et écrite complétée par la lecture labiale. Pour autant il ne s’agit pas d’une CLIS 2 (Classe pour l’inclusion scolaire spécifique pour l’accueil des malentendants), puisque dans les PASS, le français est la seule matière enseignée.

Quels sont les moyens des PASS?

Outre les enseignants exerçant en Langue des signes, un médiateur pédagogique est obligatoirement présent au sein du PASS. Ce professeur spécialisé travaille en lien avec l’enseignant habituel de l’enfant, les enseignants du PASS, les parents, son ou ses Auxiliaires de Vie Scolaires, et l’enseignant référent chargé de l’application du Plan Personnalisé de Scolarisation.

D’autre part, le ministère entend développer l’utilisation des TICE (Technologies de l’Informatique et de la Communication appliquées à l’Enseignement) afin d’équiper les jeunes sourds d’outils de reconnaissance vocale et de synthèse.