Une parenthèse de féminité pour les mamans d'enfants hospitalisés

Femme qui se fait maquiller

Lorsqu'un enfant est longuement hospitalisé, nombreuses sont les mères qui renoncent à leur activité professionnelle et leur vie de famille pour accompagner leur enfant.

Lorsqu'un enfant est longuement hospitalisé, nombreuses sont les mères qui renoncent à leur activité professionnelle et leur vie de famille pour accompagner leur enfant. Leur quotidien rythmé par les soins, laisse peu de place aux moments de détente.

L'association « Les mamans d'accord » organise des ateliers socio-esthétiques, consacrés à ces mères qui ont peu l'occasion de se sentir femme.

Vivre En Aidant est allé à leur rencontre.

L'atelier de ce jour se déroule à l'hôpital Necker à Paris. Plus précisément au sein de La Maison des Parents, où sont hébergés les parents des enfants hospitalisés. Oumy, membre de l'association Les Mamans d'accords depuis quelques mois, m'accueille chaleureusement. Esthéticienne depuis 17 ans, Oumy a créé son propre institut de beauté à Paris.

«Auparavant, il m'arrivait de travailler dans des maisons de retraites, j'aime le contact avec ces personnes et j'ai ensuite souhaité travailler dans le milieu hospitalier. Après avoir lu un article dans la presse, je suis entrée en contact avec l'association Les Mamans d'accord. J'ai été formée à l'animation des ateliers et depuis, je reviens chaque mois à la Maison des Parents de l'hôpital Necker. » Explique t-elle pendant qu'elle transforme la salle d'accueil en atelier de beauté.

Les inscriptions aux ateliers sont libres, les mamans d'enfants malades peuvent y assister plusieurs fois, mais la démarche n'est pas toujours facile. Au début de l'atelier, les mamans se présentent hésitantes, leurs visages portent les marques de leurs tourments.

« Ces mamans n'ont plus l'habitude de penser à elles. Toute leur énergie est concentrée sur leur enfant. » Précise Oumy. « Au cours des ateliers, n'entrons pas dans leur vie privée, sauf si elles en expriment l'envie. Mon rôle est de leur faire oublier l'épreuve qu'elles traversent et de revaloriser l'image qu'elles ont d'elles mêmes. »

atelier socio esthétique, maquillage, maman, enfant hospitalisés 2

Pendant 2 heures, l'animatrice présente les étapes d'un rituel de « mise en beauté du visage » :

Le soin commence par le démaquillage et la préparation de la peau. La texture des produits, leurs applications et leurs bienfaits sont enseignés. Sous les massages, les visages se détendent, les langues se délient.

Viennent ensuite les étapes du maquillage du teint, des yeux et des lèvres. Les palettes de couleurs passent de mains en mains. Avec les encouragements d'Oumy, poudres, crayons et pinceaux illuminent les regards et transforment les mines fatiguées. Des sourires apparaissent. Les mamans se plaisent à contempler leurs reflets dans les miroirs. Leur regard a changé.

« J'ai appris des choses. » Confie Sandrine, qui participe pour la première fois à l'atelier. « Pendant le maquillage, on se concentre sur soi, on échappe à notre condition. Après on se sent belle. J'ai la peau lumineuse, je suis bien. »

Les ateliers de socio esthétique « Les mamans d'accord » sont implantés en région parisienne dans diverses structures comme les centres hospitaliers pour enfants, les Maisons des Parents ou les services de pédiatrie de cliniques ou d'hôpitaux.

En savoir plus: 

Plus d'information sur l'association : www.lesmamansdaccord.com