Dossier : Préparer les Vacances

Comment éviter à votre parent la solitude de l'été

Homme en train de pêcher

Que vous partiez en vacances quelques jours ou que vos absences soient plus fréquentes, il existe des solutions pour éviter à votre proche le sentiment d’isolement. Voici quelques pistes de réflexions et des solutions pratiques pour trouver des occasions pour renforcer ou créer des liens sociaux.

Que vous partiez en vacances quelques jours ou que vos absences soient plus fréquentes, il existe des solutions pour éviter à votre proche le sentiment d’isolement. Voici quelques pistes de réflexions et des solutions pratiques pour trouver des occasions pour renforcer ou créer des liens sociaux.

Les significations de l'isolement

L'avancée en âge constitue l'un des facteurs importants de cette mise à l'écart, selon Philippe Pitaud, professeur à l'université de Provence et directeur de l'Institut de gérontologie sociale.

Ce sentiment d'isolement émane avant tout de la personne elle-même. Il peut souvent commencer avec, par exemple, la perte d'un être cher ; le chagrin, le sentiment de vide, de perte, peut entraîner une désorientation, l’impression d’être inutile… mais aussi la sensation de ne plus être « comme les autres », comme ceux qui sont en couple. La personne risque alors d’éprouver, en plus du deuil, de la honte liée à cette différence. Elle se sent en position de rejet, de mise en infériorité, voire de culpabilité ; ces sentiments favorisent le repli sur soi et incitent à la coupure du lien avec autrui.

Ces ressentis peuvent conduire à la dépression, à des comportements agressifs et/ou autodestructeurs, à des conduites addictives, et dans des cas extrêmes, au suicide.

Ce que l'aidant peut faire : reconnaître la souffrance et écouter

Quel que soit l’état de santé, le besoin de communiquer, d'entrer en relation reste fondamental. L'absence de communication ou la difficulté à s'exprimer constitue le premier obstacle à contourner. Ici, vous pouvez jouer un rôle en s’appuyant sur les plaisirs quotidiens (sorties, repas), les centres d'intérêts, l'actualité pour stimuler votre proche, échanger avec lui…

Sorties et rencontres : où s’adresser ?

Quand vous sortez avec lui, que regardez-vous ensemble ? De quoi discutez-vous ? En été, il y a d'innombrables manifestations sportives, culturelles, festives… Privilégiez celles qui rassemblent peu de monde, à l'échelle d'un quartier, d'une communauté, elles facilitent les rencontres, échanges et entrées en relation. Il faut avoir envie de convivialité pour la ressentir.

  • Pour les personnes valides qui ont envie de se sentir acteur de leur vie : l’association Old UP organise dans de nombreuses villes de France des rencontres, des ateliers autour de thèmes liés au bien vieillir  et propose des actions pour prendre sa place de citoyens dans son quartier ou sa commune.
  • Pour les personnes qui ont juste envie de rencontrer les autres : tous les clubs d’activités peuvent offrir l’occasion de rencontre. Les associations de type Club du 3ème Age sont une bonne opportunité de créer des liens autour de jeux ou de sorties.

Entretenir les liens sociaux

Pour les aînés qui ont des difficultés à sortir, des visites à domicile peuvent être organisées par différentes structures :

  • Le centre communal d'action sociale (CCAS), ou le centre social d'un quartier. Chaque commune en est dotée, renseignez-vous auprès de votre mairie, certains organisent des visites à domicile.
  • Les associations de bénévoles, antennes de fondations, de fédérations telles que La Croix Rouge, qui travaillent en partenariat avec les services sociaux, d'associations intergénérationnelles…
    Quelques exemples :
  • Les Petits Frères des Pauvres qui  accompagne et soutient des personnes âgées en situation d'isolement ou d'exclusion, en allant les visiter, en organisant des sorties, des rencontres et des séjours de vacances. Tél : 01 49 23 13 00
  • Au Bout du Fil qui se charge de passer un coup de fil régulier pour bavarder, à ceux qui le demandent en s'inscrivant sur une plate-forme. Tél: 01 70 55 30 69
  • Voisins solidaires. L'idée de cette association est de mobiliser la solidarité de voisinage et de créer du lien social. Tél 01 42 12 72 72

En région

  • Dans la Sarthe et en Haute Vienne : Les Voisineurs, un réseau de bénévoles mis en place par l'association Familles Rurales visite ceux qui le souhaitent, chez eux,  une à deux fois par semaine ou tous les 15 jours et dure en moyenne une à deux heures. http://www.famillesrurales.org/sarthe/ Et  www.famillesrurales.org/limousin/
  • En Corrèze : Le réseau Bavard'âge. Ce réseau de bénévoles rend deux fois par mois visite aux personnes isolées des cantons de Bugeat, Meymac et Sornac. Tél 05 55 96 95 95
  • A Paris : Non à la solitude et à l'indifférence. Aide aux courses, aux sorties, aux démarches administratives mais aussi visites amicales, c'est ce que propose cette association à tous les Parisiens en situation d'isolement. http://nsi.asso.free.fr/ ; Tél 01 40 40 74 49.

Bon à savoir : depuis le début de l’année 2014, le gouvernement a lancé le dispositif MonaLisa (Mobilisation Nationale contre l’Isolement des Agés) regroupant des associations, caisses de retraites, fondations, communes. Le but : identifier dans les communes tests, les réseaux de bénévoles s’engageant à lutter contre la solitudes des personnes âgées.
Renseignements : http://www.monalisa-asso.fr/ ou par mail contact@monalisa-asso.fr