Médiation familiale : quand y avoir recours ?

Famille : femmes souriantes

Méconnue, la médiation familiale peut être un bon moyen d'éviter ou de résoudre les conflits au sujet de votre parent âgé. En voici quelques exemples.

Méconnue, la médiation familiale peut être un bon moyen d'éviter ou de résoudre les conflits au sujet de votre parent âgé. En voici quelques exemples.

Le vieillissement d'un parent, l'annonce d'une maladie neuro-dégénérative comme Alzheimer entraînent souvent des difficultés relationnelles au sein de la famille. Si cela tourne au conflit, pourquoi ne pas essayer la médiation familiale ?

Pourquoi faire appel à la médiation familiale ?

La dépendance d’un parent âgé met en branle des sentiments différents pour les membres d’une fratrie : chacun réagit en fonction de l’histoire de sa relation, de sa place dans la famille et de sa vie actuelle. Toutes ces émotions risquent de générer des conflits. La médiation permet de pacifier les relations familiales et d’aider chacun à prendre la place qu’il souhaite auprès de son parent. Ceci afin qu’il se sente épaulé, entouré dans ses vieux jours.

Quel est le rôle du médiateur ?

Le médiateur aide à restaurer la communication au sein de la fratrie et à trouver des accords concrets. Son rôle de négociateur permet dans bien des cas d'éviter de devoir faire appel à la justice, ce qui générerait stress et coût financier, et ne pourrait qu'envenimer la relation familiale. Il est possible de faire homologuer les accords pris en médiation par la justice.

Dans quels cas peut-il vous aider ?

De l'organisation du quotidien à l'avenir des biens de votre parent âgé… le domaine d'intervention du médiateur est vaste.

Il couvre par exemple :

  • La gestion du quotidien : À quel organisme de soins faire appel ? Faut-il une aide à domicile ? Est-il temps d'envisager le placement dans une maison de retraite ? Comment se répartir les charges ? Le médiateur aide les enfants à trouver des solutions en fonction des possibilités, des capacités financières, du temps disponible de chacun… ;
  • Les successions, donations : De plus en plus, la loi autorise à préparer sa succession. Cela n'est pas sans créer des situations de conflit. Le cadre de la médiation va permettre au parent de dire ses souhaits, d'entendre ceux de ses héritiers et de trouver des solutions ;
  • La gestion d'un bien : Des frictions peuvent apparaître au sujet de la gestion d'un bien dont votre parent est propriétaire. L'avenir de la maison familiale peut être envisagé avec l'aide du médiateur… ;

Il peut vous conseiller pour :

Où s’adresser ?

Pour trouver un médiateur, rendez-vous sur le site de l'Association pour la médiation familiale (APMF) ou sur celui de la Fédération nationale de la médiation et des espaces familiaux (FENAMEF).