Se répartir les tâches entre frères et sœurs

Famille : femmes souriantes

Qui fait quoi ? Entre frères et sœurs, la question revient souvent à propos d'un parent dépendant. Quelques pistes pour que cela se passe au mieux.

Qui fait quoi ? Entre frères et sœurs, la question revient souvent à propos d'un parent dépendant. Quelques pistes pour que cela se passe au mieux.

Commencez par faire le bilan de l'aide que chacun apporte. Après avoir réussi à trouver un terrain d'entente grâce au dialogue…

Vous vous accordez sur ce qui permettra la prise en charge commune de votre parent

Par exemple :

  • Celui qui s'occupe le plus de son parent (l'aidant principal) apprend à déléguer, ne tait plus sa souffrance et ne laisse plus la situation lui devenir insupportable au point d'éclater.
  • Les autres (les aidants secondaires) s'engagent à s'impliquer plus. Ils soutiendront d'avantage l'aidant principal ne serait-ce qu'à distance, en lui téléphonant régulièrement.

Vous pouvez aussi planifier des roulements, ou attribuer un rôle à chacun

  • Les enfants les plus disponibles pourront s'organiser pour les soins journaliers : les repas, le ménage…
  • Ceux dont l'emploi du temps le permet peuvent s'arranger pour faire les courses.
  • Ceux qui vivent loin peuvent s'occuper de votre parent le week-end et pendant les vacances.
  • Ceux d'entre vous qui acceptent mal sa dépendance se chargeront des formalités administratives, de la gestion de ses comptes…
  • Enfin il est des activités que vous pourrez partager ensemble, pour le plus grand plaisir de votre parent, comme faire le jardin, les promenades, s'occuper de ses animaux… Faites appel à toutes les bonnes volontés (petits-enfants, voisins…) pour mettre de la vie dans son quotidien !