Dossier : Deficience visuelle

Le dépistage de la DMLA

DMLA : examen de l'oeil d'une femme

Selon les dernières estimations, la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) toucherait de 10 à 15 % des plus de 80 ans. Elle reste, malgré les précédentes campagnes de prévention et de dépistage, la première cause de malvoyance et de cécité chez les plus de 50 ans dans les pays industrialisés. Vivre En Aidant revient pour vous sur l'importance de la prise en charge précoce de cette maladie.

Selon les dernières estimations, la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) toucherait 15% des plus de 80 ans. Elle reste, malgré les précédentes campagnes de prévention et de dépistage, la première cause de malvoyance et de cécité chez les plus de 50 ans dans les pays industrialisés. Vivre En Aidant revient pour vous sur l'importance de la prise en charge précoce de cette maladie.

L'importance d'un diagnostic précoce

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) altère la vision centrale, diminue la sensibilité aux contrastes, complique l'adaptation aux faibles luminosités et perturbe la perception des lignes droites. Lorsque la DMLA est très avancée, elle est même souvent synonyme de cécité totale.

Il s’agit d’une maladie chronique et évolutive : elle peut évoluer silencieusement pendant très longtemps  car elle débute généralement à un œil seulement, le deuxième permettant ainsi "d'équilibrer" la vision et donc de cacher la dégénérescence. Voilà pourquoi il est souvent déjà trop tard lorsqu'elle est diagnostiquée et est prise en charge. 

On comprend donc l'importance de savoir reconnaître les différents signes de la DMLA, dont vous pourrez retrouver la description dans notre article, et surtout de se faire contrôler régulièrement afin d'anticiper le développement de la maladie car un diagnostic précoce permet une prise en charge rapide de la maladie.

Journée nationale de la DMLA

Dans le cadre des Journées nationales de la DMLA (au cours du mois de Juin), de nombreux ophtalmologistes partenaires réservent quelques heures de consultation, pour recevoir les personnes souhaitant bénéficier d'un « fond d'œil ». Cet examen permet de diagnostiquer la DMLA, même lorsqu'elle est silencieuse.

Ces consultations sont facturées au tarif conventionné de la Sécurité sociale, voire, parfois, gratuite. Pour connaître la liste des médecins spécialistes participant à ces opérations, vous pouvez composer le numéro Vert mis en place pour l'opération : 0 800 00 24 26, ou vous rendre sur le site officiel de ces Journées nationales.

S'il s'avère que l'examen de fond d'œil nécessite des examens complémentaires et/ou que votre proche est atteint d'une DMLA, ne désespérez pas. Si aucun traitement ne permet à l'heure actuelle de guérir de cette dégénérescence, certaines approches thérapeutiques permettent d'en freiner fortement la progression. L'ophtalmologiste vous expliquera tout.

À ne pas oublier : Même en l'absence de symptôme, il est recommandé d'effectuer un examen ophtalmologique tous les deux ans à partir de 45 ans et jusqu'à 55 ans, puis tous les ans au-delà de 55 ans.

Le dépistage précoce est essentiel, pour toutes les formes de DMLA.