Dossier : Deficience visuelle

Être attentif aux signes de la DMLA

DMLA : oeil femme âgée

L'apparition d'une DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge) se manifeste par certains signes devant lesquels une consultation rapide s'impose: altère la vision centrale, diminue la sensibilité aux contrastes, complique l'adaptation aux faibles luminosités et perturbe la perception des lignes droites. A vous d'ouvrir l'œil !

L'apparition d'une DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge) atteint aujourd'hui plus de 25% des plus de 75 ans. Elle se manifeste par certains signes qui imposent une consultation rapide : vision centrale altérée, adaptation difficile aux faibles luminosités et perception des lignes droites perturbées. A vous d'ouvrir l'œil !

Les symptômes

Savoir reconnaître les signes de la DMLA est un atout, même si ceux-ci se manifestent souvent quand la maladie est déjà avancée. Soyez vigilant si :

  • Votre proche a l'impression que les lignes droites sont gondolées, les immeubles déformés, il a du mal à tracer un trait droit… autant de signes qui peuvent être annonciateurs d'une DMLA.
  • Il voit une tache sombre en plein milieu de son champ visuel. Cette tache centrale, appelée scotome, qui ampute une bonne partie du champ de vision, est le signe le plus flagrant d'une DMLA déjà avancée.
  • Il a besoin d'une lumière plus forte que d'habitude pour lire ou écrire, il a de plus en plus de mal à distinguer les détails. Sans être la seule, la DMLA peut être la cause de cette baisse d'acuité visuelle, qui peut être brutale ou progressive.
  • Il a du mal à distinguer le blanc sur le blanc (le yaourt dans son pot, le fromage blanc dans une assiette) ou les autres couleurs entre elles (une rampe d'escalier sur un mur foncé). C'est le signe que la perception des contrastes est altérée.

Lorsque plusieurs de ces signes font leur apparition, que votre proche s'en plaigne ou que vous le suspectiez, il est impératif de consulter un ophtalmologiste. Sachez également que le risque d'apparition d'une DMLA est quatre fois plus important s'il existe des individus atteints dans la famille.

Que voit-on avec une DMLA ?

Voici les explication en images des effets de la maladie pour vous faire une idée de ce que voit une personne atteinte de DMLA.

La DMLA altère la vision. Plus la luminosité est faible, plus la perte visuelle est importante. Si votre proche est touché, certaines activités de la vie courante risquent de devenir compliquées : lire, écrire, conduire, coudre, voire, pour certains cas, reconnaître les visages. Une DMLA très avancée est souvent synonyme de cécité.

 

Sans DMLA Avec une DMLA modérée

 

Cette image montre la perte de la vision centrale avec une DMLA modérée. On voit bien ici que les activités simples du quotidien, comme la prise de médicaments, peuvent devenir problématiques, voire dangereuses.

Besoin de dépistage fréquent

Si la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) est détectée tôt, des traitements permettront d'en freiner l'évolution. Un diagnostic précoce est donc souhaitable. Pour cela, on recommande aux personnes de plus 55 ans (50 ans s'il existe des antécédents familiaux) de se rendre une fois par an chez leur ophtalmologiste pour un dépistage.

La prévention

A côté des traitements curatifs réalisés par l'ophtalmologiste, quelques recettes simples peuvent être suivies, lorsqu'on est encore au stade précurseur, ou pour protéger le second œil si seule la vision du premier est altérée.

  • Eviter le tabac qui est facteur aggravant
  • Adopter de bonnes habitudes alimentaires en privilégiant une consommation régulière de fruits et légumes verts riches en lutéine (épinards, brocolis etc.) et en oméga 3 (poissons tels que saumons, maquereau etc.).

À lire aussi