Dossier : Maladies psychiques

Toutes les dépressions sont elles les mêmes ?

Dépression - femmes tristes

La dépression se manifeste le plus souvent sous forme d’épisodes, nommés épisode dépressif caractérisé ou épisode dépressif majeur. On parle aussi de dysthymie ou de dépression chronique si elle perdure. Les personnes atteintes de troubles bipolaires, quant à elles, alternent phases de dépression et phases de surexcitation.

La dépression se manifeste le plus souvent sous forme d’épisodes, nommés épisode dépressif caractérisé ou épisode dépressif majeur. On parle aussi de dysthymie ou de dépression chronique si elle perdure. Les personnes atteintes de troubles bipolaires, quant à elles, alternent phases de dépression et phases de surexcitation.

L’épisode dépressif caractérisé

En géneral, un épisode dépressif comprend :

  • Durée supérieure à 2 semaines
  • Etat de souffrance quotidien et permanent sur la journée
  • Consultez notre article pour identifier les quatre symptômes principaux chez les personnes adultes.

L’épisode dépressif est parfois associé à des périodes de la vie ou de l’année (saisons, maternité, deuil …). En plus des caractéristiques principales de la dépression chez l'adulte, l’épisode dépressif peut être vécu différemment selon l'âge de la personne :

  • Chez l’enfant, des comportements de retrait ou d’agitation peuvent être révélateurs de dépression.
  • Chez l’adolescent, on peut remarquer un abus d’alcool, de médicaments, un état d’agitation, des violences verbales ou une indifférence apparente qui peuvent également être révélateurs de dépression.
  • Les symptômes de la dépression chez les personnes âgées ne sont pas différents de ceux de l’adulte mais  ils sont parfois confondus avec le ralentissement de l’activité liée à l’âge.  Une attention particulière doit être portée. La dépression peut être soignée même à cette étape de la vie.

La disparition de tous les symptômes est possible mais dans plus de la moitié des cas, la maladie réapparaît brutalement après une période de rémission.

La dysthymie ou la dépression chronique

La dysthymie est une dépression qui s’installe dans le temps. Lorsque ces symptômes sont très nombreux et très intenses, on parle de dépression chronique. Le côté répétitif des comportements conduit parfois les professionnels de santé et les proches de la personne souffrant de dysthymie à confondre parfois un fonctionnement habituel et dysthymie. La sévérité de cette maladie risque de s’accroître avec les années si elle n’est pas traitée.

Les troubles bipolaires

Si le malade manifeste des périodes de surexcitation et d’euphorie excessive (forme « inversée » de dépression), on parle de « trouble de l’humeur » ou trouble bipolaire appelé aussi maladie maniaco-dépressive. Il ne ressent plus le besoin de dormir, est très volubile, ne tient pas en place, se sent inconsidéré...

L’épisode maniaque relève de la psychiatrie ou de mesures juridiques du fait des risques engagés pour le malade et les autres.

Le traitement de cette maladie chronique est très spécifique, et différent de celui de la dépression.

En savoir plus: 

Source :

Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé

 

Plus d'informations :

www.info-depression.fr

J’ai des soucis dans la tête – Et si on en parlait ensemble ? Éditions Sparadrap www.sparadrap.org

Réponses à 100 questions sur l’adolescence, Philippe Jeammetis, Éditions Solar

Fil Santé Jeunes (0800 235 236) - gratuit et anonyme