Quelle aide auditive pour qui?

Aide auditive :homme âgé et appareil auditif

Entendre moins bien augmente les risques de dépression, de déclin cognitif et conduit à l’isolement. Une bonne raison pour encourager nos proches âgés à faire contrôler leur audition et accepter d’être appareillés. A l’occasion de la Journée Nationale de l’Audition, Philippe Metzger, audioprothésiste des JNA nous explique comment bien choisir son appareil.

Entendre moins bien augmente les risques de dépression, de déclin cognitif et conduit à l’isolement. Une bonne raison pour encourager nos proches âgés à faire contrôler leur audition et accepter d’être appareillés. A l’occasion de la Journée Nationale de l’Audition, Philippe Metzger, audioprothésiste des JNA nous explique comment bien choisir son appareil.

Aujourd’hui, « 80% des pertes auditives peuvent être compensées par l’un ou l’autre des appareils présents sur le marché. », explique Philippe Metzger. «Désormais tous les appareils proposés par les audioprothésistes sont numériques c’est-à-dire qu’ils filtrent les sons parasites et sont réglés en fonction des niveaux perçus par la personne dans différentes fréquences. Cela nécessite, les premiers temps, un ou plusieurs rendez-vous avec le professionnel. Ce qui va entrer en ligne de compte dans le choix de la prothèse, ce sont donc d’autres critères comme l’habileté manuelle, l’autonomie, notamment. »

Les contours d’oreille

Qu’est-ce que c’est ?

Un appareil constitué d’une partie placée derrière l’oreille et d’un petit tube, discret, se plaçant devant, terminé, pour certains modèles par un embout moulé.

Avantages

Il ne nécessite pas d’entretien particulier mis à part le nettoyage du tube, qui cependant  est assez large pour ne pas se boucher trop facilement.

Il ne nécessite pas de manipulation de pile mais se place chaque soir sur un chargeur (en général prévu pour les malvoyants) et les accus doivent être changés une fois par an.

Inconvénient

Ils sont visibles même s’ils se font de plus en plus discrets.

Pour qui ?

 Avec ou sans pile à changer, le contour d’oreille est pratique. Il est également bien adapté si votre proche est autonome, qu’il peut se servir de ses deux mains (il est alors assez facile à manipuler), et qu’il ne souffre pas de problème d’épaule car il faut lever le bras pour bien le positionner.

Quel coût ?

Comptez une fourchette de 1200 € à 1850€ par oreille, plus 200 € pour le chargeur et 36€ remboursés par la Sécurité sociale pour les accus.

Les appareils intra auriculaires

Qu’est-ce que c’est ?

Un appareil qui se glisse dans l’oreille. Il se clippe  dans le cartilage à l’entrée du conduit auditif.  Bien adapté à la forme de cette partie de l’oreille que l’on appelle la conque (et parfois moulé à partir de l’empreinte de l’oreille), il contient à la fois l’écouteur qui capte et filtre les sons et le haut-parleur qui les amplifie.

Avantage

Un seul geste suffit à le placer.

Inconvénient

Les intra sont en contact direct avec l’oreille et sont facilement bouchés par le cérumen. Il faut donc les nettoyer régulièrement.

Pour qui ?

Les prothèses intra auriculaires sont faciles à mettre en place même pour des personnes souffrant d’arthroses des mains ou des épaules ou ayant des difficultés de préhension. Votre proche pourra donc facilement s’approprier son appareil. Toutefois, le soir il faut, pour arrêter l’appareil, ouvrir le petit tiroir de la pile. Ce qui demande un peu d’habileté. Les piles doivent par ailleurs être changées une fois par semaine. Autant d’opérations pour lesquelles votre parent aura peut-être besoin de votre aide.

Quel coût ?

On trouve ce type d’appareil à partir de 800€ et jusqu’à 1850€,  par oreille plus les piles que la Sécurité sociale prend en charge à hauteur de 36€ par an.

Bon à savoir :

Les appareils auditifs (contours ou intra) sont pris en charge par l’Assurance maladie à 60% ou 100% sur une base de 199, 71€ par oreille. Une somme qui peut être en partie complétée par la Mutuelle de votre proche.

Les amplificateurs de son vendus sans prescription

Qu’est-ce que c’est ?

Des amplificateurs de son, classés aux États-Unis comme appareils ludiques.  Ce sont pour l’audition, l’équivalent des lunettes –loupes pour la vue.

Avantage

Leur prix moins élevé, sachant tout de même que ces équipements ne bénéficient d’aucun remboursement par la Sécurité sociale ou les mutuelles

Inconvénient

Avec eux, tous les sons sont amplifiés, sans filtrage, sans réglage. Ils ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale  et peuvent être totalement inefficaces car non adaptés

Pour qui ?

Les jeunes qui commencent à percevoir une petite baisse d’audition et n’ont pas le temps d’aller chez le médecin.

Quel coût ?

Environ 300€ par oreille + les piles.

Les casques pour écouter la télévision

Qu’est-ce que c’est ?

Un casque souvent de la forme d’un stéthoscope que l’on branche sur la télévision ou l’ordinateur

Avantage

On règle le niveau sonore en fonction de son audition sans gêner les voisins.

Inconvénient

Pour ceux qui vivent en famille, il peut être préférable de choisir une prothèse auditive avec une fonction Bluetooth ou FM qui capte, sans fil, le son de la télévision, ce qui évite l’effet « bulle » du casque.

Pour qui ?

Pour tous ceux qui souhaitent écouter la télévision au niveau sonore qui leur convient sans gêner leur entourage. 

Quel coût ?

Entre 150 et 200€