Tout savoir sur la greffe de foie

Greffe de foie - patient et médecin

Votre proche souffre d’une maladie grave du foie ? Il peut se voir proposer une greffe de foie. Dans quel cas? Comment doit-il s’y préparer? Comment l’aider dans ce moment? Voici, les réponses à vos questions avec le Pr Victor de Lédinghen, hépatologue et secrétaire général de la Société Française d’Hépatologie(AFEF).

Votre proche souffre d’une maladie grave du foie ? Il peut se voir proposer une greffe de foie. Dans quel cas? Comment doit-il s’y préparer? Comment l’aider dans ce moment? Voici, les réponses à vos questions avec le Pr Victor de Lédinghen, hépatologue et secrétaire général de la Société Française d’Hépatologie(AFEF).

Dans quel cas envisage-t-on une greffe de foie?

Le remplacement du foie malade, qui est plus gros organe de notre corps, par un foie sain est envisagé lorsqu’il ne peut plus assurer ses fonctions essentielles : épuration, digestion, gestion des stocks d’énergies, métabolisme des glucides et des lipides etc.

La greffe est indiquée lors d’une insuffisance hépato cellulaire grave qui peut se traduire par deux principaux signaux d’alerte : un ictère (votre proche devient jaune) ou une ascite (l’abdomen de votre proche se gonfle d’eau).

La greffe peut aussi être indiquée en cas de cancer primaire du foie, dû à une cirrhose, elle-même conséquence d’hépatites B ou C, d’alcoolisme chronique ou de diabète.

Plus  rarement, la transplantation est indispensable lors d’une hépatite fulminante entraînant une destruction rapide du foie. Celle-ci peut être déclenchée par  une infection ou une intoxication par exemple.

Quelle est l’étape suivante?

A partir du moment où la greffe est préconisée, un bilan doit être réalisé afin d’éliminer toutes les contre-indications : insuffisances cardiaque, rénale ou respiratoire, cancers détectés ailleurs dans l’organisme.

Une fois que votre proche est considéré comme éligible à la greffe, il est placé sur une liste d’attente nationale gérée par l’Agence de Biomédecine. Sa position sur cette liste dépend de la sévérité de la maladie : plus elle est grave, plus il est placé haut dans la liste. Mais, une personne peut « passer devant lui » en raison d’une urgence vitale.

C’est là que votre présence prend toute son importance car il va falloir gérer cette attente qui peut aller de quelques jours à quelques mois voire quelques années. Cela signifie calmer l’angoisse et l’impatience mais aussi faire en sorte de continuer à vivre une vie normale : sortir, aller au cinéma, voir les petits-enfants, et bouger. En effet, plus votre proche arrivera en forme à l’hôpital mieux il récupèrera ensuite.

Comment se déroule la greffe en elle-même?

Lorsqu’un greffon compatible est disponible (il est prélevé sur une personne en état de mort cérébrale) et que le tour de votre proche est venu, les événements s’accélèrent. L’intervention est longue car il faut ôter le foie malade et le remplacer par un foie entier (chez les enfants toutefois le foie peut être remplacé par un lobe seulement). Ensuite votre parent sera placé en salle de réveil, puis en service de réanimation où il restera en coma artificiel pendant quelques jours. Ce sera, pour vous, le moment de souffler mais aussi de poser à l’équipe soignante toutes les questions qui vous traversent l’esprit. Elle a l’habitude de répondre aux interrogations des aidants, il n’y a donc aucune question taboue.

Après quelques semaines d’hospitalisation, votre proche pourra sortir de l’hôpital.

Comment vit-on après une greffe de foie?

Très bien! Les trois premiers mois vous aurez un rôle important à jouer  : votre proche aura besoin de vous pour l’aider, il sera fatigué. Ensuite, la vie reprendra vite son cours normal. Votre parent devra prendre régulièrement son médicament anti rejet et éviter l’alcool. Ces précautions prises, il pourra faire du sport, manger normalement et, grâce à son foie tout neuf, sera bien plus en forme qu’avant son opération ! Cet organe a une très bonne capacité de régénération, la greffe de foie est donc celle qui donne les meilleurs résultats!