Dossier : Nos conseils pour mieux dormir et éviter les troubles du sommeil

Les dyssomnies

Sommeil :  homme qui dort et femme fatiguée

Elles altèrent la quantité ou la qualité du sommeil. Un sommeil est récupérateur quand une personne a dormi suffisamment et profondément. Un trouble du sommeil, appelé dyssomnie, apparaît quand la qualité ou la durée du sommeil sont altérées.

Elles altèrent la quantité ou la qualité du sommeil. Un sommeil est récupérateur quand une personne a dormi suffisamment et profondément. Un trouble du sommeil, appelé dyssomnie, apparaît quand la qualité ou la durée du sommeil sont altérées.

Trouble du rythme circadien

Le rythme personnel est en décalage avec les contraintes sociales extérieures. Citons le cas des personnes âgées vivant en institution qui prennent leur repas du soir vers 18 heures, provoquant un coucher précoce et un réveil très matinal après une nuit de sept ou huit heures.

Syndrome des jambes sans repos

Il s'agit d'un trouble neurologique rendant l'endormissement difficile. Les mouvements perturbent le sommeil.

Les apnées du sommeil

Elles sont marquées par une succession d'arrêts respiratoires dus à une obstruction du pharynx. Ils touchent 2 à 4% de la population, surtout masculine. Ils désorganisent le sommeil en le fragmentant et provoquent une somnolence diurne et des troubles de l'attention et de l'humeur pendant la journée. L'apnée du sommeil, en provoquant une mauvaise oxygénation, peut conduire à des alertes d'hypertension, des insuffisances pulmonaires ou cardiaques.

L'hypersomnie caractérisée par la narcolepsie

Il s'agit d'une somnolence importante pendant la journée et pouvant conduire à un endormissement involontaire et intempestif.

La narcolepsie-cataplexie

chute brutale du tonus musculaire entraînant un sommeil profond aussi brutal que soudain. Ce phénomène peut survenir comme un symtpome de certaines maladies neuro-dégénératives comme la maladie de Parkinson.